Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses de Montreuil L’église catholique en Seine-Saint-Denis Paroisses de Montreuil
Actions sur le document
  • Imprimer

#Bonnerésolution 2018 n°2 : mettre le cap sur la charité chrétienne

église Saint André Montreuil

A l'image des paroissiens et des habitants du bas-Montreuil, ouvrons grand nos bras pour accueillir et protéger les plus démunis. Car le drame des migrants se vit aussi à Montreuil, comme en atteste le récit du père Albert. Merci pour cet émouvant témoignage !

Un Noël et un avenir pleins d'espoir

Dix-sept jeunes mineurs non accompagnés sont arrivés à Montreuil depuis le milieu d’octobre. Ils dorment comme ils le peuvent sur le carrelage du réfectoire du Foyer Bara dans le Bas Montreuil.

Les deux tiers sont originaires du Mali, les autres de Côte d’Ivoire. Tous sont passés par la Lybie et ont traversé la mer Méditerranée sur des canots fragiles, jusqu’en Sicile ou en Italie. Il est bien difficile de comprendre comment ils ont découvert Montreuil !

C’est par le venue au vestiaire de Saint André qu’ils ont commencé à découvrir notre ville accueillante et attentive à eux. Plusieurs membres du Comité de quartier les accompagnent dans leurs démarches. Le CCAS et des élus de la Municipalité les aident de leur mieux :

- Ils sont intervenus auprès des services du département avec l'Aide sociale à l’Enfance

- Chacun a reçu un sac avec des produits d’hygiène et un carnet de tickets de métro

- Ils ont été inscrits dans des cours d’alphabétisation, selon leur niveau de connaissance

- Ils ont rencontré Médecins du Monde pour établir un bilan de leur santé.

A l’approche des fêtes de fin d’année, trois d’entre eux ont célébré leur anniversaire (16 ans, 17 ans et 18 ans). Une petite fête a été organisée où tout le groupe s’est retrouvé avec les accompagnateurs du quartier.
Nous étions une vingtaine. Un restaurateur du bas-Montreuil a offert à chacun un panier-repas. Au son de musiques africaines, la fête fut joyeuse et très appréciée par tous.

Notre souci aujourd’hui est de poursuivre nos efforts pour permettre à chacun de ces jeunes d’être pris en charge ou au moins « mis à l’abri ».

A les fréquenter souvent, on ne peut être que plein d’admiration pour leur courage et leur solidarité, les plus grands ayant le souci de soutenir les plus jeunes.

La majorité ne sont  pas chrétiens, mais leur vie est en marche sous le regard de Dieu à l’exemple des bergers  venus à la rencontre de Jésus.

Puisse maintenant l’Etoile des mages les guider dans leur aventure leur confiance et soutenir leur chemin d’espérance en un avenir encore inconnu.

Le 2/01/18

Père Albert 

 

Pour accueillir ou aider financièrement des jeunes mineurs isolés à la rue :

https://www.lepotcommun.fr/pot/z9eudnbc

 

A les fréquenter souvent, on ne peut être que plein d’admiration pour leur courage et leur solidarité, les plus grands ayant le souci de soutenir les plus jeunes.