Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses de Montreuil L’église catholique en Seine-Saint-Denis Paroisses de Montreuil
Actions sur le document
  • Imprimer

Lutter contre torture et peine de mort avec l'ACAT de Montreuil

Marie-Pascale, membre de l’ACAT Montreuil, présente son mouvement.

Qu’est-ce que l’ACAT ?

MP : L’ACAT est l’Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture. C’est un mouvement oecuménique, qui combat la torture partout dans le monde, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse. Il lutte aussi contre la peine de mort. Son rôle est d’agir et d’informer les diverses communautés chrétiennes, et les Églises, des horreurs perpétrées dans le monde entier.

 

Comment se caractérise le groupe de Montreuil ?

MP : Nous comptons huit membres actifs ici à Montreuil. Nous nous réunissons un mercredi soir par mois pour prier ensemble, envoyer des courriers à des détenus, préparer des événements…

 

Quels projets en 2017-2018 ?

MP : Nous avons prévu d’animer une veillée de prière le 20 décembre, jour de la journée du pardon à St Pierre St Paul. Le 12 janvier à 20h15, en salle rue Pépin, nous rencontrons les jeunes lycéens en aumônerie pour les sensibiliser aux causes que nous défendons. Nous projetons aussi de rencontrer des plus jeunes à La Noue, avec le père Daniel. Par ailleurs, nous effectuons des actions classiques de l’ACAT comme animer une nuit des veilleurs, le 27 juin 2018. Nous participons aussi au « Die-in », un événement annuel qui s’est tenu le 2 juillet dernier, place de la Concorde, et où les membres s’allongent tour à tour sur un grand drap noir symbolisant la mort en revêtant chacun un badge au nom d’un condamné. Nous répondons chacun à des appels urgents qui consistent à envoyer des lettres nominatives aux autorités françaises et étrangères pour dénoncer le sort de personnes torturées, condamnées.

 

Vous accompagnez plus particulièrement Steven …

MP : Ici à Montreuil, nous écrivons depuis 2 ans, à Steven Nelson, 30 ans, condamné à perpétuité dans le couloir de la mort au Texas. Il aime lire, écrire et dessiner. Nous lui envoyons des photos et suivons ses démarches. Nous prions pour lui.

Livrez-nous un extrait de poème écrit par Steven…

 

« If I could tell the children about the pain I’ve known inside,

 All the years I’ve spent in prison with noone by my side.

 If I could tell the children about the way things could’ve been,

How I wasted life in silent cells with only darkness as my friend.

If I could tell the children of the screams I hear at night,

 Of lonely men beside themselves enrages they cannot fight.

If I could tell the children this is nowhere they should live,

From deep within these prison walls comes the end that would give.”

On pourrait le traduire ainsi :

« Si je pouvais dire aux enfants la douleur que je connais au fond de moi,

toutes les années que j'ai passées en prison sans personne à mes côtés.

Si je pouvais dire aux enfants comment les choses auraient pu être

et combien j'ai gâché ma vie dans les cellules silencieuses, avec l'obscurité pour seule amie.

Si je pouvais dire aux enfants ces cris que j'entends la nuit,

d’hommes solitaires, hors d’eux, qui enragent de ne pouvoir se battre.

Si je pouvais dire aux enfants que ce n'est pas un endroit pour eux,

du plus profond de ces murs de prison émane la mort. »

Pour plus d'infos sur l’ACAT de Montreuil, contacter Marie-Pascale :​ cariatide.paon@gmail.com