Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses de Montreuil L’église catholique en Seine-Saint-Denis Paroisses de Montreuil
Actions sur le document
  • Imprimer

Il était une fois le MCR…

Réunion du MCR à Montreuil

Le père Jean François, prêtre accompagnateur à Montreuil, et François-Christophe, jeune retraité, répondent aux questions de Jean sur le Mouvement Chrétien des Retraités (MCR).

Qu’est-ce que le MCR ?

P Jef : Le mouvement a été créé par des laïcs retraités. Sa mission est d’aider les seniors à bien vivre cette période en restant actif et en vivant l’Évangile.

Sur quoi le mouvement est-il fondé ?

P Jef : Il repose sur trois mots : voir, juger, agir. Il s’adresse à toutes personnes de 64 ans et plus, qui souhaitent réfléchir sur le sens à donner à cette étape de leur vie et qui agissent pour plus de fraternité et de justice.

Comment est structuré ce mouvement ?

P Jef : Le MCR accueille, au sein d’équipes de styles bien différents, des nouveaux retraités jusqu’aux grands aînés. Toutes les catégories socioprofessionnelles et les milieux culturels sont représentés : la variété des origines et des vécus, ajoutée à une vraie convivialité est la grande richesse du mouvement. Sur Montreuil, il existe 3 équipes dotées d’un responsable, pour le Haut Montreuil, le Centre et le Bas Montreuil.

Quels sujets abordez-vous lors des réunions ?

P Jef : Chaque groupe se retrouve une fois par mois pour réfléchir au thème annuel proposé par l’équipe nationale ; « l’espérance » en 2017. Pendant ces réunions, chacun partage son ressenti et à travers ces témoignages, nous retrouvons Jésus Christ, incarné, mort et ressuscité. Dans l’espérance quel héritage laissons-nous à notre communauté chrétienne ? 

 Les réunions se terminent par un goûter partagé. A cela s’ajoutent des rencontres diocésaines autour de sujets de fond : la liturgie, la prière, la foi l’espérance, la charité, etc ;

Faites-vous des rencontres communes à tout le diocèse ?

P Jef : Oui il y a des sessions « temps forts » accompagnées par des prêtres du diocèse. La dernière a eu lieu le 12 octobre à la basilique St. Denis avec notre évêque.

Et des réunions hors du diocèse ?

P Jef : Tous les deux ans le diocèse organise un pèlerinage à Lourdes. Le dernier, en mai, comptait environ 200 personnes.  Un autre est aussi organisé par la région parisienne.

Entre retraité avez-vous une source de liaison ?

P Jef : Nous avons créé un journal propre au MCR du 93 « Le petit journal du 93 ». Il est composé d’articles de membre, activités et témoignages, la nécrologie, etc.…

Que ressentez-vous au MCR ?

François-Christophe : Baptisé depuis peu, à 52 ans, c’est l’occasion pour moi d’enrichir mon parcours de chrétien avec des personnes de ma génération qui sont mes aînés dans la foi.

Comment vous situez-vous au sein de votre groupe ?

François-Christophe : L’Eglise c’est ma communauté que je rencontre, le MCR c’est ma famille que je découvre en ces membres qui la composent. Cela m’a incité à m’investir davantage dans la vie de la paroisse, là où je pourrais me rendre utile.  

Le mot de la fin

François-Christophe : Comme Jésus a dit : « Venez et voyez, il y a de la place ».

 

Père Jef, François-Christophe et Jean.

Le 13/10/17